Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

Devoir de mémoire face à l'ignorance

3 Février 2015 , Rédigé par mathias.goddon Publié dans #Actualités

Face à la bêtise et à l'ignorance, il ne faut pas répondre par la violence, mais par l'éducation. La "Shoah" est une réalité. Elle est enseignée en 3ème et la notion même de "génocide" est enseignée également en lycée, par exemple en terminale professionnelle. 

L'ONU, en même temps qu'elle définissait la charte universelle des droits de l'homme, décidait de mettre en place une organisation visant à empêcher pour l'avenir tout génocide en espérant que le risque de sanction internationale réfrénerait les ardeurs.
L'article 2 de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide adoptée par l'assemblée générale des Nations unies, le 9 décembre 1948, affirme :

« Dans la présente Convention, le génocide s'entend de l'un quelconque des actes ci-après commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :

a) Meurtre de membres du groupe ;
b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe ;
c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle ;
d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe ;
e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe.  »

Cette définition a été reprise dans l'article 610 du Statut de Rome le 17 juillet 1998, l'acte fondateur de la Cour pénale internationale.
Elle précise qu'il s'agit d'un crime se distinguant par l'intention d'extermination totale ou partielle d'une population ;
la mise en œuvre systématique de cette volonté.

Si les historiens dans les années 1940-50 ont employé le terme générique "camps de concentration", ils ont distingués par la suite des camps de concentration et les camps d'extermination. Le sort des déportés n'étaient enviables ni dans l'un ou l'autre type de camps, mais les camps d'exterminations étaient bien là pour exterminer les Juifs.
S"amuser à "caricaturer" un tel fait révèle le degré d'imbécilité et d'ignorance du régime iranien.
Il faut répondre avec la meilleure arme, la connaissance, et par la-même, ce sont les historiens qui doivent se mobiliser toujours plus pour perpétuer le devoir de mémoire dans les écoles et surtout en dehors des écoles...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article