Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

Lettre à Lorànt Deutsch

29 Octobre 2016 , Rédigé par mathias.goddon Publié dans #Actualités, #Histoire, #culture

Lettre à Lorànt Deutsch

Je t’aimais bien, tu sais. Permets-moi de te tutoyer, car on se ressemble, même si nous n’avons pas connu tout à fait le même parcours. Avec ta petite frimousse et ton YOP du début de carrière, il faut le reconnaître, c’était amusant. Nous avions beaucoup de points communs. Même génération (à un an près), même baccalauréat (ES), des études supérieures et une passion commune pour l’Histoire. Après quelques apparitions dans des publicités, tu as fait du cinéma, pas des grands films, mais des rôles remarqués et des récompenses : le César du meilleur espoir masculin pour ton rôle dans le film « 3 zéros », le Prix Jean Gabin en 2004… Il faut reconnaître que tu étais drôle, brillant. Il y a eu également ta carrière au théâtre. Là aussi, tu as réussi. Je t’ai vu jouer Mozart dans la pièce Amadeus aux côtés de Jean Piat en 2005 à Paris. Pour résumer, il n’y a rien à dire sur ta carrière artistique, le talent est indéniable !

Et puis, comme l’Histoire est ta passion, tu as voulu la vulgariser pour le grand public. Après tout, c’était ton droit, les Historiens, pour détourner une citation de Valéry Giscard d'Estaing, n’ont pas le monopole du cœur ni de l’Histoire. Là encore, ton pari fut réussi avec le succès de ton livre « Métronome » qui raconte l’histoire de ta ville, Paris. Le hic, c’est qu’il y eu des critiques sur deux points : le fait que tu sois monarchiste et, plus important, je pense, qu’il y ait eu des erreurs dans ton livre. Bon, des erreurs on n’en commet tous… Passons.

Ensuite, il y a eu « Hexagone » aux éditions Michel Lafont sur l’Histoire du peuplement en France. Là encore, des critiques se sont fait jour sur une « vision quasi-maurassienne »1 de tes écrits.

À la rentrée tu as publié un nouveau « Métronome » sur les rues de Paris, et invité dans un lycée de banlieue, deux enseignants n’ont pas voulu participer. Du coup, la rencontre a été annulée et tu l’as mal pris. Tu t’es plains et c’est la première fois que je me suis dis que tu étais peut-être un peu paranoïaque.

Il y a quelques jours, le site Buzzfeed (ici) a révélé qu’à travers les réseaux sociaux tu insultais tes détracteurs. Ça peut se comprendre, parfois j’aimerais bien insulter tout le monde parce que personne ne me mets de commentaires sur Facebook ou parce que des éditeurs ont oublié de répondre à mes mails. Certes, ce sont de petits problèmes comparés aux tiens, mais, malgré tout, lorsque je suis contrarié, je me retiens, je me dis que ça passera et que dans certains cas, le silence est la meilleure des réponses à ceux qui nous veulent du mal.

Bien sûr, pour toi tu as été victime d’un pirate. Deuxième élément inquiétant sur ta possible paranoïa. Sur France Culture, ils ne sont pas d’accord avec toi (ici) et j’avoue que toute personne rationnelle ne peut que leur donner raison. Comme je suis quelqu’un qui va au bout des choses, je me suis décidé à lire une interview que tu as donnée au journal Le Point (ici), car soyons factuel, intéressons-nous aux mots et pas seulement aux maux, au fond et pas seulement à la forme.

J’ai donc quelques objections à te soumettre.

1) Oui, il est temps que cette ville (Paris) ait de nouvelles frontières.

Si j’ai bien compris, tu veux que les villes qui entourent Paris s’appellent Paris. Question : est-ce que ça changera quelque chose ? Et puis, il faudrait demander leur avis aux habitants, non ?

2) Aujourd’hui, si tu aimes l’Histoire de ton pays, ça veut dire que tu n’aimes pas les autres […] Tu aimes l’Histoire de France, alors tu n’aimes pas l’étranger.

Là, je ne suis pas d’accord. Tu peux aimer l’Histoire de ton pays, ton en critiquant certaines actions passées. Par exemple, tu peux aimer quelqu’un et être ami avec lui, pour autant s’il fait quelque chose qui ne te plaît pas, tu peux lui dire. De plus, un peu plus tôt dans l’interview tu avais parlé de « jouir de l’héritage de la France ». La chance pour la France, ce sont ces Philosophes des Lumières, ce qu’ils ont apporté au monde, leurs idées nouvelles d’égalité devant la loi entre les citoyens. Pour ce qui est de l’héritage monarchique, on peut respecter beaucoup de choses, mais pas tout aveuglément comme tu sembles le faire.

Il y a eu également des « malchances » pour notre pays, on peut citer rapidement la traite négrière, la colonisation, le régime de Vichy, et le néo-colonialisme… Il s’agit aussi d’héritages qui sont plus lourds à porter, qu’il faut assumer. Il faut être fier des belles choses et s’excuser pour les autres, c’est normal et c’est ce qui nous distingue de pays qui n’assument pas leur passé, allez, on prend l’État turc et le génocide arménien pour se faire un peu plaisir…

3) Évidemment que nos ancêtres ce sont les Gaulois / Je ne suis Français que depuis 50 ans. Donc nos ancêtres ce sont les Romains, les Germains, les Burgondes, les Francs, les Italiens, les Flamands, les Hongrois.

Si dans ce passage tu ne vois pas de contradiction, alors c’est encore un signe supplémentaire de ta paranoïa…

4) J’ai peur que la laïcité devienne un anticléricalisme farouche / Il y a un risque de dictature où le nouveau Dieu deviendrait un être suprême.

Je ne suis encore une fois pas d’accord. La loi de séparation de l’Église et de l’État (1905), ses évolutions ou encore la Charte de la Laïcité à l’École, sont justement là pour permettre aux religions d’exister tranquillement, mais dans la sphère privée et non publique. L’anticléricalisme est une marque d’hostilité au clergé. Les gens de la rue en veulent-ils aux prêtres ? Certains intégristes d’autres religions (on en a malheureusement vu un acte barbare à Saint-Etienne du Rouvray), mais les autres ?

5) Quand Najat Vallaud-Belkacem dit qu’elle veut donner un cours d’histoire à Nicolas Sarkozy. Dans ce cas-là, il faudrait qu’elle se mette à côté de lui pour suivre le cours.

Là, je ne suis pas en total désaccord, il faudrait que Nicolas Sarkosy prenne des cours en Histoire et également en Géographie, notamment sur le fait que selon lui, ce sont les Pays Africains qui sont responsables du réchauffement climatique… Euh, comment lui dire que cette phrase est une ineptie ?

 

Pour conclure, je ne suis pas médecin, mais je te préconise un peu de repos et une distanciation avec toi-même. Tu verras que ça fait du bien pour éviter les grossissements de têtes inhérents à certains acteurs, des maladies comme le delonisme2 ou autres…

Je n’ai pris que quelques-uns de tes mots, mais je pense malheureusement beaucoup pensent comme toi, tu n’es que leur vulgarisateur, porte-parole de cette France de plus en plus réactionnaire, ayant peut-être oublié que leurs ancêtres avaient été eux aussi des migrants et, désolé de te le dire, n 'étaient sans doute pas Gaulois…

 

1Accusation de l’historien Christophe Naudin.

2Néologisme basé sur un des acteurs français les plus connus.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article