Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

La perle de l'année

21 Juin 2012 , Rédigé par mathias.goddon

Etant enseignant, j'ai à faire passer de temps à autre des oraux. L'autre jour, c'était la fameuse épreuve de l'histoire des arts, nouvellement introduite l'année dernière dans l'épreuve du brevet. En compagnie de la collègue enseignant l'art, nous reçurent donc nos plus jeunes élèves l'espace d'une journée. Certaines personnes les surnomment d'ailleurs les 3 dépressifs... Bref, notre jeune ami que l'on nommera S. s'avança hésitant quant à sa démarche. Ayant préparé son oral comme un mulet prépare une course d'obstacle réservé aux chevaux, il s'assit  sans aucun document avec lui ni quoi que ce soit.

Encouragé par nos soins, il prit la parole, pas pour longtemps...

"Andy Warhol est né en Pennys-la-vie"

Les yeux grands ouverts, interloqué, voire choqué par cette nouvelle tout à fait surprenante, je lui demandai de répéter, alors que ma collègue partait déjà dans un fou rire aux dérapages incontrôlés.

Il répéta son horreur, ne comprenant pas son erreur... Pennys-la-vie au lieu de Pennsylvanie... Je sortis en hâte mon mouchoir, mimant le besoin pressant d'évacuer de mon nez quelques éléments. Ma camarade, elle, riait à gorge déployée, essayant de se contenir. Elle me cherchait désespérément du regard, mais ne trouvait qu'un énorme sourire de connivence...

Vaincue par tant d'émotions, elle s'exclut elle-même de la salle. Sage décision, alors que moi-même, je respirai de plus en plus difficilement, me retenant de pouffer. La nature fut cependant la plus forte, je me mis à rire par saccades, et même j'en finis par pleurer devant l'élève quelque peu interloqué par le spectacle fascinant de ses deux professeurs en complète détresse.

Après cinq minutes, nous pûmes reprendre l'entretien. Il se passa bien 20 secondes plutôt sérieuses avant que S. nous achève définitivement ainsi que son exposé : "Andy Warhol a crée la série Desperate Housewives". Je répétai la phrase, hagard, alors que ma collègue repartait dans son fou rire.

On n'a pas remercié comme il aurait fallu S. en lui mettant une bonne note pour cet exploit colossal d'avoir fait plier en deux ses enseignants. Au contraire, sans enfreindre le sacro-saint secret des notes du brevet, S. a eu une très mauvaise note. La semaine suivante, en cours, il refusa pendant une heure de me parler me reprochant de m'être trop moqué de lui. Sans évoquer des mots trop précis devant ses camarades (chose étonnante, il me demanda de ne pas leur révéler), j'argumentai sur le fait que ce n'était pas grave et que, tout de même, pour le moins, devant l'énormité de son erreur et son manque de préparation, nous avions le droit de nous esclaffer.

Le métier est parfois difficile, mais tout de même nous avons des sacrés bons moments qui rattrapent le reste...

Lire la suite