Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

Mon rapport à l'écriture

20 Mars 2013 , Rédigé par mathias.goddon Publié dans #Ecriture

Une écrivaine américaine m'a demandé quel était mon rapport à l'écriture. J'avoue que je ne m'étais pas trop posé la question jusqu'a présent. Voici ma réponse :


En partie à cause de mon métier actuel d’enseignant, j’ai des périodes où je n’écris pas et des périodes où j’écris beaucoup. Je commence par écrire une histoire, puis je poursuis mon récit au gré de mon imagination. Souvent, je visualise ce qui va se passer par la suite dans mes romans. Ce peut-être avant de m’endormir, en faisant la cuisine, dans mon canapé, autant de situations qui sont propices à la réflexion. Une fois mon idée en tête, j’essaye de retranscrire ce que j’ai vu et de faire avancer le récit.

J’écris d’abord à la main, puis sur ordinateur. Cela me permet de faire une première analyse de ce que j’ai écrit, des premières modifications de phrases, puis il y a bien sûr plusieurs relectures avec les multiples modifications langagières que cela suppose.

Sur le fond, je procède souvent avec plusieurs histoires qui n’en font au bout du compte qu’une seule. Comme j’ai une formation d’historien, il y a toujours un arrière-plan historique, des événements particuliers, l’envie de contaminer le lecteur et de le rendre curieux.

Mon dernier projet s’attache beaucoup à l’évolution actuelle de notre société,  nos difficultés à vivre ensemble. J’aime bousculer les stéréotypes, pratiquer l’ironie, l’humour pince-sans-rire, au fond ne pas faire du polar pour faire du polar, mais bel et bien emmener avec moi le lecteur dans ce qui peut apparaître parfois comme des délires. Je peux aller très loin dans la dérision, parfois très loin dans le drame sans pour autant céder à la facilité de la violence ou de la description crue de celle-ci.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article