Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

Putain de voisins de merde (2.2)

4 Janvier 2013 , Rédigé par mathias.goddon Publié dans #Ecriture

Deuxième partie

Le retour de la vengeance de ce qui fut mon plus gros coup de gueule et qui portait sur toute l’amitié (certes relative) que je portai alors à mes voisins.

Voilà  4 ans, je me livrai, un soir d’accablement,  à détruire de bons cœurs tous les voisins de la terre… Pour le voir, il est ici sur mon ancien blog, et pour la suite, elle est là :

Je me pris la tête à deux mains. Il faut dire qu’un an plus tôt, au plus fort de l’été, des voisins avaient installé un climatiseur. Pas un petit climatiseur, non un climatiseur de compétition, qui évacuait son flux d’air juste au-dessus de notre fenêtre, et dont le bruit nous empêchait de dormir. Il avait fallu illico quémander au propriétaire pour qu’il arrête sa fichue machine après 22 heures….

Pâle, les yeux exorbités, je me mis à paniquer.

-          Ce ne sont pas les voisins qui sont partis d’ici et qui habitent maintenant sur Paris ?

-          Si, ils ont des locataires maintenant…

-          Putain, on est foutu !  Ils ne sont même pas dans le même immeuble que nous !

-          Il faut aller les voir !

-          Attends, on se calme, peut-être qu’ils vont l’arrêter leur ventilo, surtout qu’il fait 16 degrés dehors, je ne vois pas à quoi ça leur sert là…


Je dois dire qu’après-coup, j’ai eu tort de faire confiance à la nature humaine et surtout aux voisins, ces êtres à la fois si proche et si lointain de notre espèce…


-          Ils n’ont toujours pas arrêté leur putain de ventilo ! Je vais péter un plomb !

-          Tant pis, c’est trop tard (il était 22h30 passé), on va dormir dans le salon…


Installés dans notre canapé, résignés, aucun de nous ne s'était endormi alors que minuit sonnait :

-          C’est d’un romantique, chérie…

-          Avec un petit bruit de fond…

-          C’est ça qui fait le charme…


Le lendemain, le bruit s’arrêta, puis recommença de plus belle en fin d’après-midi.

-          Il faut y retourner, sinon on va encore dormir dans le salon…

Approuvant de la tête, je descendis au pied de l’immeuble et alla sonner à l’interphone.

-          Oui ? dit une fragile voix, avec en arrière-fond des cris de bambins.

-          Bonjour madame, excusez-moi, mais vous faites marcher votre ventilateur la nuit, et le bruit nous dérange. Pourriez-vous l’éteindre avant 22 heures s’il vous plaît ?

-          Oh oui bien sûr, excusez-nous… Oh la la…


J’avais mis mes voisins dans l’embarras. J’en ressentis presque une gêne sur le coup…

Je remontai cependant, le pas léger, soulagé et je vis ma femme souriante, me disant :

-          Je ne sais pas ce que tu leur as dit, mais il n’y a plus de bruit !

-          Elle a dû avoir peur…

Depuis, nous dormons tranquillement, et croisons les doigts, n’avons plus de gros souci…


Bordel, c’est quoi ce bruit de perceuse ? (excusez-moi je dois conclure, la maison vibre, un tremblement de terre ?)…

Ah oui, d’accord, c’est juste le plombier qui devait faire un trou entre le placard et l’appartement du voisin (pour la fuite de ses toilettes, souvenez-vous) et qui a malencontreusement débouché dans notre salon !

Putain de Voisins de M….. !!!!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article