Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

Sphères parallèles n°3

3 Février 2013 , Rédigé par mathias.goddon Publié dans #Fantastique

Venez voir l'étrange histoire de Jules Sergent, agent immobilier, qui a cru voir un fantôme en Sofia, une cliente envoutante qui veut vendre son pavillon. Dans les deux premiers épisodes, Jules a-t-il eu une hallucination où a-t-il réellement rencontré un fantôme?


L’après-midi, Jules expédia les affaires courantes. Il ne cessa de penser jusqu’au soir à ce qui lui était arrivé dans la matinée. La nuit, il fit d’horribles cauchemars, où une femme brune, ressemblant trait pour trait à sa cliente, le poursuivait avec un hachoir dans sa cuisine. Il se réveilla un matin de plus, mais cette fois-ci profondément contrarié. Il s’en voulait d’avoir fui ce pavillon. Il fallait retourner sur les lieux pour en avoir le cœur, après tout, il avait peut-être eu des hallucinations.

Il sonna au portail, et comme le jour précédent, celui-ci s’ouvrit dans un grincement tel, que Jules en eut la chair de poule. La jeune femme, à la beauté entêtante, le regardait par sa fenêtre, avec un léger sourire. La porte s’ouvrit d’elle-même.

-   Entrez donc, Mr Sergent. Et ne vous échappez pas cette fois…

Il blêmit en entendant cette phrase, mais il prit son courage à deux mains, il voulait en avoir le cœur net.

-  Excusez-moi, mais que s’est-il passé hier. Vous avez disparu alors que vous étiez dans votre chambre…

-  Eh bien, je vais tout vous expliquer. Mais en attendant, asseyez-vous dans le canapé du salon. Vous voulez un petit café ?

-   Bien volontiers.

Jules contempla un instant le décor un tantinet vieillot du salon. La tapisserie composée de fleurs couleur Jasmin devait dater de plusieurs décennies. Deux petits tableaux d’excellente composition agrémentaient le tout. Sofia revint avec un plateau en porcelaine blanche.

-   J’ai acheté cette propriété avec mon mari il y a de cela quelques années. Malheureusement, il est mort depuis, et je n’ai plus les moyens d’entretenir cette maison. Vous avez vu les herbes folles qui poussent tout autour de la maison…

-    Oui, d’ailleurs, il faudrait nettoyer tout ça pour les futurs potentiels acheteurs.

-    Je m’en rends bien compte.

-    Mais, vous ne m’avez pas dit pourquoi vous avez disparu hier…

-    Que vous êtes impatients, mon cher Jules !

Elle dit ça d’un air coquin qui fit rougir l’agent immobilier jusqu’aux narines.

-    Dites-moi, êtes-vous seul dans la vie ?

-    Oui, j’ai perdu ma femme il y a de cela quelques mois.

-    Oh pardon, j’en suis navré. Cela m’a fait beaucoup de peine moi aussi quand mon mari est parti, mais il avait tout de même bien vécu.

-     Il était plus âgé que vous ?

-     Pas tellement.

Le cerveau de Jules tenta d’analyser ce que venait de lui dire Sofia, mais comme il ne réagissait pas, elle prit la parole.

-    Je suis un fantôme, Jules !

-    Vous me faites marcher ?!

-    Non, hélas. Je dois bien vous l’avouer, vous ne voulez plus vendre cette maison ?

-    Mais, comment puis-je vendre la maison d’une… d’un fantôme ?

-    Je comprends.

-    Et d’ailleurs à qui est cette maison ?

Sofia sourit.

-   Et c’est là que j’ai bien joué le coup monsieur Sergent. Je n’avais pas de descendance, alors je me suis fabriqué un testament dans lequel je léguai tous mes biens à ma nièce Sofia, qui n’existe pas, bien entendu.

-    Je ne crois pas un mot de tout ce que je viens d’entendre…

-    Si vous ne me croyez pas, suivez-moi dans ma chambre.

Jules était à ce moment-là agacé. Il devait être tombé sur une arnaqueuse professionnelle, une personne qui se faisait passer pour une autre et qui voulait empocher la vente de cette vieille maison…

Elle lui prit la main, ce qui le fit de nouveau rougir et arrivé dans la chambre, elle se dénuda. Jules ne savait plus où se mettre. Son corps était d’une magnifique beauté, avec une peau mate, qui évoquait le soleil, les plages d’Andalousie ou du Portugal. Alors qu’il restait sans voix devant ce qu’il fallait bien appeler une Vénus du Sud, Sofia disparut comme dans un tourbillon et réapparut dans la psyché.

-    Me croyez-vous maintenant ?

Jules dut s’asseoir sur le lit.

-     Rejoignez-moi, dit-elle en faisant de langoureux gestes dans sa direction.

-     Vous… Vous rejoindre, réussit-il à balbutier.

-     Oui, ne vous inquiétez pas, vous ne risquez rien, vous êtes sous ma protection.

Jules va-t-il rejoindre cette superbe nymphe ? Sofia est-elle réellement un fantôme ou une arnaqueuse qui procède à un tour de magie ? Vous le saurez dans le prochain épisode…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article