Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'auteur

Sphères parallèles n°4

6 Février 2013 , Rédigé par mathias.goddon Publié dans #Fantastique

Dernier épisode. Jules va-t-il résister à l'appel de la belle sirène ou va-t-il la rejoindre? Réponse maintenant :

 

Les neurones de Jules s’interconnectèrent, et leur propriétaire tenta d’évaluer toutes les options qui s’offraient à lui. Qu’avait-il à craindre au fond ? Il avait déjà tout perdu il y a de cela des années, sa femme, son boulot, alors quoi de plus ? Et puis, peut-être que tout cela n’était qu’un espace-temps qui s’était ouvert d’une manière tout à fait saugrenue et qui allait se refermer tout aussi vite.

Il se retourna vers Julia et prit un air contrarié.

-   Je veux bien, mais comment fais-je concrètement pour vous rejoindre ?

-   Approche-toi du miroir, je m’occupe du reste. C’est un jeu d’enfant.

Jules se leva alors et fébrilement se plaça devant le grand miroir. La belle Hispanique tendit la main. Cette dernière traversa la psyché et Jules la prit tout naturellement. Elle le fit passer de l’autre côté. Il ne sentit pas grand-chose au fond pendant sa traversée. Mais ce fut après, comme un grand réconfort, un apaisement jamais connu. Une douce musique le berça alors que Julia l’embrassait voluptueusement.

-   Maintenant, tu es à moi et à moi seule. Nous allons être heureux tous les deux jusqu’à la fin des temps…

-   Et si je veux revenir au précédent monde ?

-   Je crains que ça ne soit pas possible. Tu es mort Jules, tu ne le sais pas, mais c’est fait.

-   Comment ?! Je ne peux le croire.

-   Note bien que tu n’as absolument pas souffert.

-   Ce n’est pas possible !

-   C’est arrivé la nuit dernière. Paisiblement.

-   Tout cela n’a aucun sens !

-    Regarde autour de toi, tout cela ne ressemble-t-il pas à ce qu’on appelle le Paradis ?

Alors, Jules regarda avec ses grands yeux. Il observa les oiseaux chanter, les champs de verdure. La nature était sublimée, le ciel d’un bleu intense, sans nuages. Lui-même se sentait léger, flottant dans l’air. Elle avait raison. Il ne faisait plus partie du mon des vivants…

Et là, un grand boum !

Il mit quelques secondes avant de comprendre. Il venait tomber de son lit. Il se prit la tête entre les deux mains. Il ne sentait plus du tout léger. La gravité l’avait rattrapée en même temps que la réalité. Tout cela n’avait été qu’un rêve !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article